Des élus à votre écoute
Header

Repas sans viande / sans porc à la cantine : où en sommes nous ?

novembre 1st, 2014 | Posted by admin in Conseil municipal | Périscolaire

La gestion des types de repas dans les cantines des écoles de la ville avait, à la rentrée de septembre, posé des problèmes à nombre de familles. En effet, alors qu’il était demandé aux familles, lors de inscriptions, de préciser le type de repas souhaité pour leurs enfants (repas dit « normal » ou « complet », repas sans porc, repas sans viande, PAI ou restrictions alimentaires), la commune a décidé début juin de supprimer le repas sans viande. Pour le rétablir en septembre au détriment du repas sans porc…

Afin de clarifier la situation et s’assurer que chaque famille ait pu décider du type de repas pour ses enfants, en conformité avec les nouveaux choix, nous sommes intervenus par une question, lors de la séance du conseil municipal du 8 octobre 2014

Question posée :

Monsieur le Maire,
Monsieur l’adjoint aux affaires scolaires,

Dans la fiche d’inscription en périscolaire pour l’année 2014-2015, il était demandé aux parents de préciser le type de repas souhaité pour leurs enfants : avec ou sans porc, avec ou sans viande, PAI ou restriction alimentaire.

En commission scolaire du 6 juin 2014, vous nous avez présenté votre choix d’abandonner le repas « sans viande » des cantines de nos écoles. Pour justifier ce choix, notamment, des difficultés de gestion.

Or, le jour de la rentrée, il a été indiqué aux parents que le repas « sans viande » était servi, celui « sans porc » retiré. La modification de la décision durant l’été, sans information, a surpris. Elle a surpris les parents mais aussi les élus que nous sommes.

Sans revenir sur les problématiques soulevées par tel ou tel type de repas, je souhaite que vous éclairiez notre assemblée sur la date et les raisons d’un tel changement, la commission semblant avoir exprimé une décision définitive. Je souhaite également que vous nous confirmiez avec contacté l’ensemble des parents concernés par ce changement afin de trouver avec eux la solution la plus adaptée dans le cadre des repas proposés.

Réponse apporté lors du conseil municipal

Jusqu’au mois de juin dernier, la ville offrait la possibilité pour les enfants de se nourrir de trois manières : 1) avec un menu classique ; 2) avec un menu sans porc ; 3) avec un menu sans viande.
Le conseil municipal a décidé d’abandonner le repas sans porc pour des raisons liées à l’organisation et de gestion du service. En effet tout le long de l’année scolaire 2013-2014, les personnels affectés aux cantines nous ont alertés sur leurs difficultés à déterminer qui devait prendre quel menu. Il leur fallait notamment éviter que certains élèves ne se retrouvent avec des menus que leurs parents ou eux-mêmes ne souhaitaient pas.
C’est également par souci de respect des croyances de tous que nous avons également mis en place ce menu sans viande et cela bien que la collectivité locale, au nom de la laïcité, n’ait pas à distinguer entre les religions mais à les respecter.
Par ailleurs et à titre personnel,  je trouve navrant que des parents me disent que leurs enfants « sont privés de protéines ». Jusqu’à preuve du contraire, les œufs et le poisson en contiennent au même titre que le blé, le riz, le soja … même si leurs fonctions sont différentes j’en conviens.
Le 5 septembre dernier, nous avons fait  parvenir aux parents, dont vous-même, un courrier pour les informer de la modification de ces menus, à savoir « Menu Classique » et « Menu sans viande».
Aussi si vous avez coché sur l’ancien formulaire la case sans porc, votre enfant mangera un repas classique. Et lorsque sur le menu, il y aura un plat avec du porc ou une autre viande qu’il ne veut pas manger, il vous appartiendra de signaler à votre enfant que ce jour-là, il ne mangera pas de viande.

En correction de la réponse apportée par l’adjoint, en séance du conseil municipal, précisons que ce n’est pas « le conseil municipal (qui) a décidé d’abandonner le repas sans porc » mais l’adjoint en charge de la restauration scolaire. Ce sujet n’a d’ailleurs pas été mis au débat en conseil municipal, conseil qui s’est retrouvé devant le fait accompli.

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 Responses are currently closed, but you can trackback.