Du fret ?

Une des inquiétudes des riverains lors de l’annonce de la réouverture de la Grande Ceinture résidait dans les nuisances dues au trafic de marchandises. Le matériel retenu – le tram-train – exclut totalement la circulation de trains de fret, incompatibles avec les infrastructures.

En revanche, un trafic léger sur ce même type de matériel, s’il n’est pas inscrit, n’est pas rejeté. Le dossier prévoit ainsi la « limitation des pentes du profil de la voie ferrée pour ne pas hypothéquer les possibilités de passage du fret dans le futur. » Un tracé avec pente de 1,1% est prévu à cet effet. Il avait par exemple déjà été évoqué un potentiel trafic léger de marchandises avec le trafic passager (ex : courriers postaux) et n’engendrant pas de nuisances supplémentaires.

Quelles prévisions pour le bruit ?

Une campagne de mesures du bruit a été réalisée en novembre 2008 et sert de référence pour définir le niveau sonore maximum pour une nouvelle voie. L’étude acoustique n’a pas été mise à jour depuis dans la mesure où l’augmentation du trafic routier (donc du niveau initial de bruit) aurait pour effet d’autoriser un niveau supplémentaire de bruit avec la ligne TGO.

Aux termes de l’étude, la partie saint-cyrienne du tracé a été classée en « zone d’ambiance sonore non modérée » (bruit supérieur à 65 dB(A) en période diurne). En conséquence, la contribution sonore de ligne ne devra pas dépasser 68 dB(A) en journée (6h–22h) et 63 dB(A) la nuit.

À côté de ces objectifs, une étude a été commandée à un cabinet afin de « déterminer les impacts du projet sur l’ambiance acoustique et de déterminer si des protections sont nécessaires pour les riverains ». Si les niveaux sonores estimés avec la ligne varient fortement en fonction de la position des habitations mais aussi de l’étage sur lequel on se situe, l’ensemble des niveaux sonores reste inférieur à 63 dB(A).

Le maximum estimé en journée est ainsi de 60 à 62 dB(A) pour les habitations à proximité de la ligne, du côté de la virgule (habitations de l’ancienne station de la Grande Ceinture). À proximité de la future station Saint-Cyr ZAC, le niveau maximum prévu se situe entre 40 et 46 dB(A). Le long de la D7, proche de la rue Guy Môquet, le niveau de bruit estimé avec la Tangentielle est compris entre 52 à 59 dB(A).

En conséquence, l’étude conclue qu’aucune protection acoustique n’est nécessaire.

AUTRES ARTICLES SUR LA TANGENTIELLE OUEST
Tangentielle Ouest, un pas de plus (1/7) (19 juin 2013)
Tangentielle Ouest (2/7) : Quel tracé ? (21 juin 2013)
Tangentielle Ouest (3/7) : Passage dans la perspective du château de Versailles (23 juin 2013)
Tangentielle Ouest (4/7) : La station Saint-Cyr ZAC (25 juin 2013)
Tangentielle Ouest (5/7) : Et l’ancienne gare de la Grande Ceinture ? (26 juin 2013)
Tangentielle Ouest (6/7) : « La virgule de Saint-Cyr » (28 juin 2013)
Tangentielle Ouest (7/7) : Étude des nuisances sonores (29 juin 2013)

Site officiel du projet de la Tangentielle Ouest :
http://www.tangentielleouest.fr/
Les schémas sont ceux du dossier d’enquête publique.