Des élus à votre écoute
Header

Budget - Compte administratif Saint-Cyr-l'EcoleTous les ans, au plus tard le 30 juin, le compte administratif (CA) de l’exercice de l’année précédente est présenté au conseil municipal. Après le budget primitif (BP) qui présente les prévisions pour l’année n, le compte administratif détaille le réalisé, en recettes et en dépenses.

(suite…)

Tribune libre - Saint-Cyr-l'EcoleLa loi prévoit que, dans les magazines municipaux, un espace soit réservé « à l’expression des conseillers n’appartenant pas à la majorité municipale ».

À l’heure où la majorité municipale supprime 7 postes d’ATSEM de nos maternelles, nous rappelons que la réussite éducative devrait être une priorité. Nous constatons également que le budget existait pour ces postes… Nous l’expliquons dans le magazine de juin. (suite…)

Stade Leluc - Saint-Cyr-l'EcoleLes subventions aux associations ont été votées par le conseil municipal lors de sa séance du 18 mai 2016. Aides au démarrage, subventions aux associations locales, aux coopératives scolaires, aux classes transplantées, aux associations / fédérations de parents d’élèves, aux foyers socio-éducatifs et associations sportives des établissements scolaires, quels sont les chiffres ?

(suite…)

SOUTIEN-ENFANTS(Forte) hausse des tarifs des services périscolaires en septembre 2015, (forte) hausse des impôts en avril 2016. Et maintenant, la majorité de droite annonce la suppression de postes d’ATSEM (agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles). La triple peine pour les familles saint-cyriennes.

(suite…)

Budget Saint-Cyr-l'Ecole - DotationsLa municipalité a décidé une augmentation record des impôts, +38% pour la taxe d’habitation et +19% de la taxe foncière. Comme justification essentielle, selon sa communication dans le magazine municipal, la baisse des dotations de l’État. Problème, les chiffres de la mairie sont faux…

(suite…)

Saint-Cyr-l'Ecole - Impôts et services municipauxSi la municipalité saint-cyrienne augmente les impôts locaux, c’est aussi parce qu’elle a augmenté les tarifs des services municipaux… Ne riez pas, c’est vous qui payez ! Explications.

(suite…)

Tribune libre - Saint-Cyr-l'EcoleLa loi prévoit que, dans les magazines municipaux, un espace soit réservé « à l’expression des conseillers n’appartenant pas à la majorité municipale ».

Nous abordons en mai l’augmentation considérable des impôts locaux. La baisse des dotations de l’État aura au moins eu un avantage pour la majorité municipale, fournir une excuse permettant de masquer une mauvaise gestion qui a fortement détérioré les finances municipales…

(suite…)

IMPOTS - SAINT-CYR-L'ECOLETaxe d’habitation : +38%, taxe sur le foncier bâti : +19,1%, taxe sur le foncier non bâti : +38%… Pour les saint-cyriens, il en coutera entre 200 et 550 € de plus par foyer pour la taxe d’habitation. Il sera en plus demandé entre 60 et 200 euros de plus pour les propriétaires avec la taxe foncière, auxquels s’ajoutent entre 90 et 280 € avec la hausse de la taxe foncière par le Département !

(suite…)

Saint-Cyr-l-Ecole - Emprunt suisse et impôtsVous ne le saviez pas ? L’emprunt en francs suisses de la droite saint-cyrienne est en effet passé, très discrètement. La municipalité communique beaucoup sur les 560 000 € de baisse de la DGF, moins sur ce prêt. Renégocié en 2015, ce prêt contracté en 2003 a pourtant laissé une grosse ardoise : 946 200 € de perte de change en capital puis 686 812 € pour le refinancement.

(suite…)

Saint-Cyr-l'Ecole - BudgetLes ressources des communes baissent. Qui ne l’a pas entendu ? La majorité municipale dénonce ainsi, parfois dans des postures très médiatiques, une baisse de la Dotation Globale de Fonctionnement (DGF) à l’évidence trop drastique. Pourtant, l’indignation est de circonstance lorsque la même majorité passe vite sur le Fonds national de péréquation des ressources intercommunales et communales (FPIC).

La baisse de la DGF représente cette année 560 000 € pour la ville, soit un tiers des pertes budgétaires. Le FPIC coûtera 546 000 € selon les dernières estimations. Une somme qui devrait même grimper à 600 ou 700 000 € les années suivantes ! Est-ce parce que c’est la droite qui l’a institué qu’il ne faut pas en parler ? (suite…)