Des élus à votre écoute
Header

Mobilités douces : des orientations a minima

juin 26th, 2019 | Posted by admin in Non classé

Versailles Grand Parc a révisé, lors du conseil communautaire du 24 juin 2019, son schéma directeur des mobilités douces pour le territoire de l’agglomération, pour la période 2019 à 2026.

Nous avions salué en 2017 la parution d’une carte des aménagements cyclables. C’est cette fois la déception qui prime, le nouveau schéma directeur propose une vision a minima des développements futurs.

Le Plan vélo régional affiche pour ambition de « tripler la pratique par l’apport de réponses concrètes aux usagers ». Un objectif repris dans le Plan vélo de l’État, qui note que son succès « reposera sur la mobilisation de tous les acteurs de terrain : collectivités, entreprises, associations » .

Déclinaison locale, le schéma directeur des mobilités douces du territoire (couvrant mais dépassant en principe la seule thématique du vélo) doit répondre à cet enjeu. Un travail a été fait par l’agglomération pour créer des pistes ou assurer une bonne information du public.

Pourtant, avec ce nouveau schéma directeur (1 page, voir plus bas), c’est la déception. Ces orientations qui engagent l’agglomération pour plusieurs années sont a minima.

Intervenant en conseil communautaire ce 24 juin, nous avons exprimé notre déception. « Nous n’avons ici qu’une carte. Nous attendions des éléments complémentaires, favorables au développement des circulations douces. La question des stationnements mérite par exemple d’être abordée aux abords des équipements publics comme des sites touristiques ou de loisirs. La question des points de recharges de vélos électriques pourrait elle aussi d’être posée aujourd’hui alors que se développent ces équipements. Nous pourrions les envisager dès aujourd’hui près des lieux de haltes des promeneurs, comme les lieux de pic-pic, de loisirs ou les équipements publics. » D’autres éléments pouvaient également être traités, comme la signalétique ou le mobilier urbain en lien avec les différents modes de mobilités douces.

Extrait du schéma directeur (2019-2026) des mobilités douces mis à jour en 2019.

Concernant les itinéraires, nous trouvons la partie saint-cyrienne un peu légère. Surtout pour un schéma directeur à horizon 2026. Ce schéma – « revu avec l’ensemble des communes », nous a-t-on précisé – prévoit deux nouveaux itinéraires. Celui qui est orienté est / ouest suit la D11. Avec un axe très fréquenté par les voitures et une voirie pas toujours large ou adaptée à la pratique du vélo, le cheminement est loin d’être aisé. Curieusement, rien n’est prévu plus au nord avec le nouveau quartier Charles-Renard qui présente pourtant l’avantage de cheminements plus apaisés et sécurisés. Il permettrait de relier d’une part l’itinéraire de la D7 (vers Bailly, la Plaine de Versailles, la base de loisirs de Saint-Quentin…) et d’autre part Fontenay en prolongeant le tracé.

Bien sûr, toutes les voies praticables à vélo ne sont pas sur le plan, dont l’objet a été réduit au traitement des seuls itinéraires recoupant les communes de l’agglomération. Ce qui réduit sa portée, en retirant les trajets intracommunaux comme l’accès aux quartiers. Mais l’aménagement des voies et leur interconnexion avec le réseau de l’agglomération était justement l’objet de notre demande : proposer aux usagers du vélo, que ce soit pour des déplacements professionnels ou de loisirs, des voies raccordées, sûres, adaptées aux mobilités douces.


DOCUMENTS
Plan du schéma directeur des circulations douces de Versailles Grand Parc, révisé le 24 juin 2019 (1 page, PDF).

À LIRE AUSSI
Le vélo, Versailles Grand Parc et Saint-Cyr-l’École (22 septembre 2017)
Enquête publique sur le PLU : nos observations (3/3) (26 juin 2017)
Révision du PLU et PADD (4/4) : les déplacements (11 janvier 2016)

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 Both comments and pings are currently closed.