Des élus à votre écoute
Header

Rythmes scolaires : Saint-Cyr-l’École reste à quatre jours et demi

mars 21st, 2018 | Posted by admin in Périscolaire | Rythmes scolaires | Scolaire

Un décret du 27 juin 2017 relatif aux dérogations à l’organisation de la semaine scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires publiques avait autorisé un retour à la semaine de 4 jours. En raison de la date tardive de parution du décret, la question de la modification des rythmes scolaires sur Saint-Cyr-l’École se posait pour la rentrée 2018. Pour notre commune, c’est la continuité de l’organisation actuelle avec 4 jours et demi par semaine qui a été retenue.

Le décret permettait de modifier l’organisation scolaire et périscolaire, « sur proposition conjointe d’une commune ou d’un établissement public de coopération intercommunale et d’un ou plusieurs conseils d’école ». La semaine scolaire pouvait ainsi s’établir, par dérogation, « sur huit demi-journées réparties sur quatre jours », à condition de respecter une durée d’enseignement hebdomadaire de 24 heures et une journée scolaire n’excédant pas six heures d’enseignement.

Pour les écoles maternelles et élémentaires de Saint-Cyr-l’École, une telle dérogation n’est pas demandée et le choix a été fait de continuer avec l’organisation scolaire et périscolaire actuelle. La semaine reste basée sur 9 demi-journées par semaine, avec le mercredi matin (la question s’était également posée du samedi). La décision a été annoncée aux élus en marge du conseil municipal du 14 mars 2018.

Des adaptations sont en revanche prévues, comme la matinée raccourcie (fin à 11h30) demandée par les parents d’élèves. La pause méridienne est avancée pour permettre aux enfants des petites sections de partir plus tôt à la sieste après la restauration.

Le maintien des 4 jours et demi répond au souci d’alléger la journée scolaire tout en bénéficiant de 5 matinées, période jugée plus propice à l’attention des élèves par les professionnels de l’éducation.

À noter que le « Fonds de soutien au développement des activités périscolaires », pérennisé par le décret du 17 août 2015 apporte une aide financière aux communes lorsque les écoles ont adopté des enseignements répartis sur neuf demi-journées par semaine.

Le débat autour des rythmes scolaires reste vif et nous sommes conscients que ce choix ne recueillera pas le consensus au sein des parents, et plus largement, de la communauté éducative (cela aurait également été vrai si un retour à 4 jours avait été décidé). Toutefois, ce choix nous paraît le plus conforme aux intérêts de l’enfant, en préservant 5 matinées d’apprentissage, comme le préconisent une large majorité de chronobiologistes.

Enfin, et c’est assez rare pour être souligné, les modalités de concertation et l’absence de précipitation de la municipalité pour prendre une décision dans un dossier aussi complexe nous semblent devoir être saluées.

Lors du précédent mandat, déjà, nous avions défendu la réforme des rythmes scolaires avec des activités périscolaires ambitieuses et tournées vers la réussite éducative de tous les enfants. Même si nous avons toujours des divergences importantes avec la majorité municipale sur d’autres sujets (ATSEM, classes vertes…), nous savons soutenir les décisions municipales lorsque celles-ci nous semblent aller dans le bon sens. Nous resterons bien évidemment vigilants sur les modalités de mise en œuvre, notamment pour les activités péri-éducatives et la tarification des services périscolaires.


À LIRE AUSSI
Tribune de septembre 2017 : Pour une politique généreuse pour nos enfants (22 septembre 2017)
Nouvelle carte scolaire à Saint-Cyr-l’École (22 février 2017)
Tribune de septembre 2016 : Mettre l’enfance et l’éducatif au cœur des actions (18 septembre 2016)
Des tarifs périscolaires multipliés par 2, 3… ou plus ! (12 juin 20015)

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 Both comments and pings are currently closed.