Des élus à votre écoute
Header

Lycée militaire de Saint-Cyr-l’École : faire toute la lumière sur les accusations

mars 30th, 2018 | Posted by admin in Non classé

Dans un dossier publié le 22 mars, Libération faisait état de graves accusations de harcèlement moral et psychologique à l’encontre des jeunes filles scolarisées au sein du lycée militaire, d’insultes, d’humiliations et de propos sexistes, racistes et homophobes.

Pour notre groupe, la ministre des armées doit faire toute la lumière sur ces accusations.

   

Communiqué de notre groupe, le 25 mars 2018

Lycée militaire de Saint-Cyr-l’École : Toute la lumière doit être faite

Élus du groupe « Saint-Cyr-l’École Avançons Ensemble », nous avons pris connaissance avec émotion de l’enquête réalisée par le quotidien Libération au sein des classes préparatoires du lycée public militaire de Saint-Cyr-l’École.

Le graves accusations de harcèlement moral et psychologique à l’encontre des jeunes filles scolarisées au sein du lycée militaire, d’insultes, d’humiliations et de propos sexistes, racistes et homophobes qui y sont rapportées nous ont profondément choqués et attristés pour l’image de notre ville.

Le lycée militaire de Saint-Cyr-l’École occupe une place singulière dans l’histoire de notre ville et de notre pays. Saint-Cyriens, nous sommes attachés à cet établissement et fiers de sa présence dans notre commune. Des anonymes aux plus célèbres, de nombreux élèves passés par ses bancs ont servi notre pays et défendu ses valeurs de liberté, d’égalité, et de fraternité. Leur mémoire ne doit pas être entachée par le comportement honteux d’une minorité d’individus. Nous rappelons que la première école fondée à Saint-Cyr-l’École le fut par Mme de Maintenon et qu’il s’agissait d’une école pour jeunes filles.

Conseillers municipaux de Saint-Cyr-l’École, nous sommes profondément attachés au principe d’égalité entre les hommes et les femmes. Le harcèlement scolaire est puni par la loi. A ce titre, nous demandons à la ministre des armées de faire toute la lumière sur ces accusations. Si celles-ci s’avéraient exactes, elles porteraient une grave atteinte à l’image de notre ville, de notre armée et de notre République. Ces actes appelleraient alors les sanctions prévues à l’encontre de leurs auteurs ainsi que de ceux qui pourraient les avoir passés sous silence.

Sébastien Durand, Muriel Fraquet, Jacques Steiner, Adeline Moulin, Marcel Fonteneau, conseillers municipaux de Saint-Cyr-l’École,
groupe « Saint-Cyr-l’École Avançons Ensemble »


Dans la presse
Lycée Saint-Cyr: une machine à broyer les femmes (Libération, 22 mars 2018)

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 Both comments and pings are currently closed.