Des élus à votre écoute
Header

Vers une piscine intercommunale ?

janvier 10th, 2018 | Posted by admin in Piscine | Versailles Grand Parc

Le centre aquatique de Saint-Cyr-l’École est exploité par Vert Marine pour le compte de la commune, par un contrat qui arrive à son terme le 31 mai 2018. Bâti et pensé dans le seul cadre de notre commune, ce sont les seuls Saint-Cyriens qui, après la construction, payent (ou paieront) les travaux importants et comblent le déficit d’exploitation tous les ans.

Et si on travaillait à une solution intercommunale ?

Quel mode de gestion pour le centre aquatique ? Sur quel périmètre ?

Le contrat arrivant à échéance, le conseil municipal devait se prononcer sur le mode de gestion de la piscine. Dans sa séance du 20 décembre 2017, l’assemblée s’est prononcée sur une gestion déléguée en concession de service public : il sera demandé au concessionnaire d’assurer la gestion de l’établissement au quotidien et de porter les risques financiers de l’exploitation.

Ce choix de délégation découle du postulat selon lequel la piscine a et doit conserver une gestion communale. Nous avons rappelé notre souhait de travailler avec les communes voisines pour améliorer la gestion de cet équipement, notamment financière.

Alors que le bilan 2015 du centre aquatique état débattu en conseil municipal, nous plaidions pour que l’équipement soit géré au niveau intercommunal. C’est à dire mutualisé entre plusieurs communes voisines ou géré au niveau de l’agglomération Versailles Grand Parc. Notre agglomération a d’ailleurs une compétence « Construction, aménagement, entretien et gestion d’équipements culturels et sportifs d’intérêt communautaire » qui n’est pas utilisée, comme nous le rappelions également en conseil communautaire le 8 mars 2016.

« Une piscine intercommunale dans son fonctionnement…
mais communale dans son financement »

Plusieurs éléments nous invitent à cette mutualisation. D’une part, l’équipement est utilisé en majorité par des nageurs extérieurs à notre commune. Il est donc de fait intercommunal dans son fonctionnement mais communal dans sa gestion et son financement.

Une piscine étant difficile à équilibrer financièrement, il reste tout d’abord en fin d’année un déficit d’exploitation (300 / 350 000 € selon les années). Ce déficit est entièrement à la charge des Saint-Cyriens. Les coûts d’exploitation ne sont ainsi que partiellement pris en charge par tous les utilisateurs (via la tarification). Ensuite, les coûts de rénovation et de modernisation sont pris en charge uniquement par les habitants de notre commune. L’ancienneté de la piscine fait que ces coûts pourraient être aujourd’hui importants.

Lors du conseil municipal du 4 octobre dernier, la majorité municipale a d’ailleurs évoqué la possibilité d’une fermeture en cas de travaux trop importants.

Nous pensons qu’une gestion intercommunale de la piscine (ou des piscines du territoire de plusieurs communes ou de l’agglomération) serait source d’économie et de qualité accrue. Que ce soit par une gestion directe par une collectivité d’un ensemble de piscines ou une délégation de gestion de piscines, une économie d’échelle est attendue. Une meilleure répartition des charges et un accès facilité aux usagers habitant dans une commune non équipée de piscine est réalisable. Le fonctionnement doit aussi pouvoir être amélioré, en évitant qu’une commune investisse lourdement dans une piscine si un équipement existe à proximité ou, au contraire, entend bénéficier du centre aquatique voisin en laissant ces voisins en acquitter seuls le coût.

Dès sa construction, le centre aquatique aurait gagné à être pensé et géré avec nos voisins. Mais il n’est pas trop tard.

Aussi, nous avons proposé au conseil municipal de Saint-Cyr de s’engager à rechercher une gestion plus rationnelle et efficace des centres aquatiques avec les communes voisines. Nous avons soumis à l’assemblée le vœu suivant, adopté à l’unanimité :

Le conseil municipal prend position « pour qu’une solution intercommunale à la gestion du centre aquatique – à Versailles Grand Parc ou avec les communes limitrophes – soit recherchée pour partager la piscine de Saint-Cyr-l’École et, le cas échéant, les piscines des communes voisines ».

À nous, majorité ou minorités municipales, de travailler ensemble pour que cette perspective soit discutée et travaillée avec les communes voisines et avec Versailles Grand Parc.


À LIRE AUSSI
L’avenir de la piscine municipale incertain ? (19/10/2017)
Pour une piscine intercommunale (6 juillet 2016)

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 Both comments and pings are currently closed.