Des élus à votre écoute
Header

Enquête publique sur le PLU : nos observations (3/3)

juin 26th, 2017 | Posted by admin in Environnement | PLU | Transports | Urbanisme

Après les débats en conseil municipal, le projet de révision du PLU de Saint-Cyr-l’École a été soumis à enquête publique, du 4 mai au juin 2017. Notre groupe a déposé des observations à l’enquêteur, afin que nos préoccupations – pour l’essentiel concernant l’urbanisation, la qualité environnementale et les mobilités – soient prises en compte et permettent d’amender le projet de nouveau Plan Local d’Urbanisme.

3/3 – Les mobilités.

LES MOBILITÉS

Déplacements doux

Le développement des déplacements doux n’a pas été défini comme un axe spécifique dans les orientations de la ville décrites par le PADD et ses prescriptions sont à rechercher dans les axes 1 (« les voies de déplacement doux doivent permettre un accès rapide des habitants et usagers entre les logements, les équipements, les services, les commerces, les activités et les espaces de loisir. Elles sont existantes ou à créer ») et 3 (« l’accessibilité tous modes de déplacements aux secteurs d’activités est renforcée », « les voies de déplacements doux quotidiennes et touristiques sont développée »).

Nous soutenons ces objectifs mais constatons qu’ils ne sont que partiellement respectés. Le manque de continuité, qui conditionne pourtant l’utilisation de ces modes de transport apparait sur les schémas du PADD. Sur l’ensemble des documents de présentation du projet de PLU, les cheminements doux apparaissent à plusieurs endroits, de façon pas toujours homogène.

Nous souhaitons que le projet de PLU soit complété par une cartographie complète et exhaustive de l’état des lieux et des projections de réalisation des cheminements doux (piétons, cyclables, équestres). Un schéma directeur des pistes cyclables et déplacements doux serait utilement introduit.

Les déplacements doux sont à approfondir notamment en direction de Fontenay (mail Fabien / pont sur l’A12 et donnant sur la rue Albert Schweitzer) ou de Versailles (abords de la N10 avant de rejoindre les zones aménagées entre Saint-Cyr-l’École et Versailles). Nous souhaitons que les moyens de mobilité doux soient, à travers le PLU, soutenus en adéquation avec les objectifs affichés. Haut lieu de circulation automobile, notre commune mérite également de larges espaces apaisés de circulation (à pieds, vélos, poussettes…)

Voies cyclables

Concernant plus particulièrement les déplacements en vélo, les cheminements s’apparentent encore davantage à des circulations douces de promenade et non de liaison. Pour un plan qui vise à figer la physionomie de la ville pour les 15 prochaines années, un effort reste à faire pour proposer des circuits desservant les lieux de vie (équipements publics, commerces, entreprises…)

Pour être attractifs, les circuits, que nous proposons d’étendre, doivent s’accompagner de stationnements suffisamment dimensionnés. Alors qu’il est annoncé dans le PADD que « l’accessibilité tous modes de déplacements aux secteurs d’activités est renforcée », les prescriptions en termes de stationnement vélo sont peu volontaristes en zone nouvellement urbanisées (UAB, couvrant notamment le quartier Charles-Renard) ou à urbaniser (AUib). Dans le premier cas, il conviendrait d’étendre le minimum fixé actuellement à un emplacement d’une superficie de 1 m² pour 100 m² de surface de plancher et dans le second, à fixer un minimum pour orienter les futurs projets.

Pour les équipements publics (gymnases, marché…) déjà réalisés et donc non soumis au futur PLU, des préconisations en termes de stationnement pourraient être formulées à défaut d’obligations réglementaires. Nous souhaitons notamment qu’un véritable plan de développement de stations de vélo ou d’un réseau de racks soit prescrit et mis en place sur la ville, à l’image des aménagements dans les communes riveraines (Versailles, etc.)

Réseaux ferrés ou sites propres

Une liaison de transport public en site propre est à l’étude entre la gare de Saint-Cyr-l’École et Satory, via la voie ferrée qui traverse le quartier de l’Épi d’Or. Dans le projet de PLU, aucune mention n’est faite d’une station que nous demandons au niveau du passage à niveau de la rue Francisco Ferrer. Même si la réalisation d’une telle station se ferait probablement du côté de la commune de Versailles, cette potentialité doit apparaître dans le PADD et les documents de présentation à travers les orientations de la commune en termes de déplacements. Ne pas indiquer cette station dans une projection à 15 ans ferme la porte à des évolutions possibles des mobilités sur la ville.

De même, une station supplémentaire de la Tangentielle Ouest (Tram 13 Express) est envisagée au droit de la grille royale pour desservir notamment l’Allée royale de Villepreux. Même si le zonage présenté permet une telle évolution, cette station n’apparait pas dans les plans du PADD (cf axe 2, notamment qui porte « le projet communal à l’horizon 2030 » et documents présentés.

Nous demandons que ces stations soient inscrites.

Les incidences de ces réseaux et stations sont à évaluer (solutions de mobilités, circulation automobile, pollution de l’air et sonore).

Véhicules électriques

Les orientations de la commune pour le développement de l’usage des véhicules électriques ne sont pas indiquées, notamment pour le déploiement d’infrastructures de recharge. Nous souhaitons qu’une réflexion soit menée sur le développement des voitures électriques et que les orientations de la commune soient inscrites.


Autres articles sur l’enquête publique concernant la révision du PLU :
1/3 – Les logements et la densification de la commune ; le zonage.
2/3 – La qualité environnementale.
3/3 – Les mobilités.


Retrouvez nos derniers articles sur le PLU de Saint-Cyr-l’École.

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 Both comments and pings are currently closed.