Des élus à votre écoute
Header

Que retenir du conseil municipal du 30 septembre 2015

octobre 9th, 2015 | Posted by admin in Conseil municipal

Saint-Cyr-l'Ecole - Conseil municipal du 30 septembre 2015Outre les rapports d’activités des syndicats intercommunaux, traditionnellement présentés au conseil municipal, la séance du 30 septembre 2015 a été consacrée à des contrats impactant la physionomie de notre ville. C’est le cas des changements apportés à la ZAC Renard (nombre de logements en hausse, équipements revus) mais aussi du marché de mobilier urbain reconduit avec Decaux.

LIEU DE CÉLÉBRATION DES MARIAGES ET DES SÉANCES DU CONSEIL MUNICIPAL

Le principe est connu : Les célébrations des mariages ainsi que les séances du conseil municipal (qui sont publiques) ont lieu en mairie. D’importants travaux sont cependant prévus pour mettre aux normes l’hôtel de ville, en particulier afin de permettre l’accès aux personnes à mobilité réduite en application de loi du 11 février 2005 sur l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. En raison de ces travaux, les célébrations et les conseils municipaux se tiendront dans la grande salle de réunion de la maison de la famille. La mairie devrait de nouveau pouvoir recevoir mariages et conseils en avril 2016.

RAPPORTS D’ACTIVITÉS DES SYNDICATS

Plusieurs rapports d’activités des syndicats intercommunaux ont été présentés pour information : Syndicat Mixte d’Aménagement et d’Entretien du Ru de Gally, Syndicat Mixte d’Assainissement de la Région Ouest de Versailles (SMAROV) pour les activités puis pour le rapport sur le prix et la qualité du service. Ces documents ne sont pas soumis au vote.

Nous avons constaté que ces rapports étaient désormais disponibles en ligne sur le site sur le site de l’Établissement Territorial Eau et Assainissement Seine Ouest (ETASO). Il s’agit d’une avancée intéressante dont il faudrait s’inspirer pour notre commune afin de partager plus largement les informations concernant notre ville. Dans la même idée de mise à disposition des documents, nous avons rappelé que Versailles Grand Parc était en voie de dématérialiser l’envoi de ses documents pour les conseils intercommunaux – c’est déjà fait pour les commissions – et que nous pourrions aussi profiter de cet élan. Nous en avions fait la proposition en conseil, en juin 2014. Cela reste d’actualité : l’information serait disponible facilement en ligne (pour les élus mais aussi les citoyens ou associations qui désirent suivre des dossiers) et engendrerait moins d’impressions papier. Pour ce conseil municipal, environ 45 kg de papiers ont été imprimés.

LE MOBILIER URBAIN… ET LE CONTRAT DECAUX

Le marché de mobilier urbain publicitaire et non publicitaire sur la ville (fourniture, installation, entretien, exploitation commerciale, assurance) a été de nouveau concédé à l’entreprise Decaux, seule entreprise à avoir répondu à l’appel d’offre. Même si nous comprenons que la commune se trouve placée devant le fait accompli, comment ne pas regretter ces contrats (aux montants élevés) où, malgré la présence de sociétés concurrentes sur le marché, une seule répond, imposant donc ses conditions économiques…

Il était demandé au conseil municipal d’autoriser le maire à signer ce marché. Nous nous sommes abstenus sur ce vote dans la mesure où le projet de contrat ne nous avait pas été communiqué et qu’il nous semblait difficile de donner quitus à une convention sans la lire.

MODIFICATION DE LA ZAC RENARD

Le projet de la ZAC Renard évolue. Initialement fixées par un vote du conseil municipal du 5 juillet 2013, les caractéristiques de la zone sont mises à jour à la demande de la commune. Pour l’essentiel, deux modifications d’importance ont été actées, sur le nombre de logements et sur les équipements.

Le nombre de logements va ainsi augmenter. Dans le traité de 2013, il était prévu d’édifier «environ» 1 450 logements, soit 150 logements en accession sociale, une résidence pour personnes âgées, 100 logements sociaux et 1 200 logements en accession libre. Le nombre de logements en accession libre passe à 1 250, pour un total désormais fixé à 1 500 logements. Cette augmentation est pour nous source d’inquiétude. La circulation est un des points noirs de la ville, comme l’a confirmé l’étude menée au début du projet de la ZAC s’il en était encore besoin. Alors que les premiers bâtiments sortent de terre, chacun constate que les difficultés sont déjà grandes et qu’il sera difficile d’absorber 2 à 3 000 véhicules supplémentaires.

Sur le volet équipements, le gymnase prévu dans la ZAC bénéficiera d’une surface étendue, en échange du retrait d’un équipement de quartier du périmètre du projet. Un pôle sportif redimensionné pourra alors accueillir une dizaine d’activités sportives pour les habitants du quartier comme pour ceux des autres quartiers de la ville. C’était une de nos demandes. Car en voulant créer des équipements publics limités aux seuls besoins des futurs habitants de la ZAC Renard, la mairie aurait empêché les autres habitants de Saint-Cyr de profiter des installations : En sommes, une nouvelle ZAC tant vantée… mais sans eux. La ZAC était au contraire pour nous l’occasion de répondre aux besoins de tous les saint-cyriens en réalisant les investissements nécessaires et manquants en ville.

Nous accueillons donc favorablement le redéploiement et le redimensionnement des équipements de la ZAC Renard. Mais une bonne nouvelle apparente n’en est pas toujours une : En effet, l’agrandissement d’un équipement dans la ZAC se fait par la suppression d’un autre en dehors de la ZAC. La création du grand pôle sportif se fait en prévision de « la fermeture du gymnase Gérard Philipe et de ses différentes salles sportives ». La majorité l’a confirmé en conseil municipal, il n’est pas question d’augmenter l’offre, malgré l’augmentation de la population sur la ville. Côté stationnement, un parking de 50 places est prévu, peut-être un peu court pour un pôle de 10 salles et une tribune de 400 places.

Autre élément intégré au projet, la voie de desserte de la ZAC par le chemin de la râtelle. C’est la route qui aurait vocation à recevoir le flux automobile et décongestionner la zone avec un contournement de la ZAC par le nord, reliant l’avenue du Colonel Fabien.

LIEU DE CULTE MUSULMAN, L’ÉTAT DU PROJET

Nous avons appris dans la presse que le maire (LR) de Fontenay-le-Fleury s’opposait au projet de lieu de culte pour lequel notre commune vendait une parcelle. Nous avons profité du conseil municipal pour interroger le maire sur l’état du dossier et plaider de nouveau pour que la communauté musulmane, comme pour toute communauté religieuse, puisse bénéficier dans l’exercice de son culte de conditions dignes, dans des locaux adaptés.

Lire l’article « Lieu de culte musulman : où en sommes-nous? »

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 Responses are currently closed, but you can trackback.