Des élus à votre écoute
Header

La fermeture du CAO et de l’Amicale Laïque ?

mars 7th, 2015 | Posted by admin in Amicale Laïque | Associations | Budget | CAO

CAO-AL« Enterrement programmé des deux plus grandes associations ? Menaces sur la culture, les loisirs et le sport pour tous », alertent le CAO et l’Amicale Laïque dans un document commun. Alors qu’une réduction importante des subventions aux deux structures a été annoncée par la mairie, « l’Amicale Laïque et le CAO devront fermer, craignent les bénévoles qui font vivre ces associations. Les activités sportives et culturelles ne seront plus assurées ». Plus de 3 000 adhérents sont concernés.

« Ces fermetures seraient dramatiques. Elles entraîneraient automatiquement le licenciement de plusieurs salariés (moniteurs, éducateurs, professeurs et administratifs) et empêcheraient nos concitoyens de continuer à pratiquer leurs activités culturelles et sportives. » Les deux associations historiques, actives depuis 1926 pour le CAO et 1952 pour l’Amicale Laïque, ont décidé de se battre pour poursuivre leurs missions.

Une pétition en ligne a été ouverte par les deux associations pour sauver le Sport et la Culture à Saint-Cyr l’École.

DES COUPES DRASTIQUES DANS LES SUBVENTIONS

Pour l’année 2014, les subventions aux associations ont représenté 285 000 €, pour un budget de fonctionnement de la commune de 23 621 500 €. Soit environ 1,2% du budget de la ville. Pour l’année 2015, dont le budget sera voté mercredi 25 mars, une forte réduction des subventions du CAO et de l’Amicale Laïque est prévue. « Sans le maintien de l’intégralité de la subvention municipale, le C.A.O. Saint-Cyrien ne peut plus continuer d’exister », explique la présidente du CAO dans une lettre aux adhérents (disponible en téléchargement, en bas).

Côté Amicale Laïque, le constat est le même, les craintes partagées : fermeture de l’association, fin des activités, licenciement des salariés…

Une politique menant à la fermeture d’associations sportives, culturelles et sociales… Au nom de quoi ? D’un dogmatisme politique qui voudrait que l’individualisme s’impose à ce qui fait notre communauté de vie au niveau d’une commune  ? D’une prétendue rigueur passant par la fermeture des services publics ou de l’arrêt du soutien à la vie associative ? Des principes qui semblaient ne pas s’appliquer lorsque les élus de la majorité UMP/UDI ont fixé leurs indemnités d’élus

Extrait de la lettre de la présidente du CAO aux adhérents (4 mars 2015)

« L’adjoint aux finances nous a annoncé une forte réduction de la subvention municipale pour la saison 2015-2016 : elle ne sera plus attribuée pour le fonctionnement de l’ensemble du Club, mais seulement aux sections, sur présentation de projets sportifs.

Or, jusqu’ici, depuis 89 ans, la subvention municipale permettait non seulement d’assurer les frais généraux du Club – qui compte 1393 adhérents et 28 salariés – et les charges salariales du poste de secrétariat, mais aussi de soutenir le maximum de sections. Grâce à l’appui financier de la Commune et à l’engagement de nombreux adhérents bénévoles, le C.A.O. Saint-Cyrien était en mesure d’assurer une triple fonction, sportive, éducative et sociale en permettant, par des tarifs contenus, un large accès à des pratiques sportives de qualité.

Aujourd’hui tout est brutalement remis en cause. La légitimité du Club est niée. Sans le maintien de l’intégralité de la subvention municipale, le C.A.O. Saint-Cyrien ne peut plus continuer d’exister. Les bénévoles ne peuvent assumer, seuls, toute la charge du fonctionnement des sections et les responsabilités d’une petite entreprise en lien constant avec différents organismes : URSSAF, Médecine du travail, fédérations sportives… La disparition du C.A.O. signifie la disparition, dès la rentrée de septembre 2015, de toutes les activités sportives dispensées par les différentes sections du Club et le licenciement de tous les salariés, secrétaire, éducateurs et moniteurs sportifs. »

DES ÉLUS NON INFORMÉS

Ces décisions de la majorité, pour importantes qu’elles soient tant pour nos associations que pour la vie sportive, culturelle et sociale de notre commune, n’ont pas été discutées entre les élus. Ni même partagées… Bref, conseillers municipaux que nous sommes, nous l’avons appris par les associations. Il s’agit pourtant du budget de la commune.

Une commission scolaire / périscolaire pour en discuter ? Une commission finances pour en débattre ? Une communication vers les élus pour les informer ? Même un petit courriel ? Non, rien.

DEUX CONCEPTIONS DE LA VIE ASSOCIATIVE

Deux conceptions de la vie associative s’affrontent aujourd’hui. Elles ne sont pas nouvelles mais leurs effets sont aujourd’hui plus dévastateurs. Pour certains, les associations s’apparentent à des entreprises comme les autres. Durant la campagne des municipales de mars 2014, la liste UMP/UDI ventait le tissu associatif de la ville. Mais ça, c’était avant les élections… L’échéance passée, l’équipe du maire s’oriente très clairement sur cette vision mercantile : un saint-cyrien souhaite profiter des activités d’une association, y inscrire ses enfants ? Il « consomme » et il paye sa « prestation ». Les tarifs sont trop élevés pour ses enfants (la coupe des subventions, soit tue l’association, soit la force à augmenter fortement ses tarifs) ? Il n’a qu’à ne pas les inscrire… Tant pis pour lui, les bienfaits des associations, ce n’est pas pour tout le monde.

Nous avons défendu une autre vision de la vie associative, un des piliers de notre vivre ensemble, lieu de rencontre et de partage au sein de la communauté que forme les habitants d’une ville. C’est ainsi que nous proposions une politique volontariste envers les associations, au bénéfice de tous les habitants.

Celait passait, dans notre projet, notamment, par des conventions avec les associations, pour favoriser la mise à disposition des locaux, une vision sur leur développement à moyen et long terme, l’engagement financier de la ville (subventions et prise en compte du quotient familial), l’aide à la formation et leur implication dans la vie locale.

UNE PÉTITION POUR « SAUVER LE SPORT ET LA CULTURE À SAINT-CYR-l’ÉCOLE »

Une pétition en ligne a été initiée par l’Amicale Laïque et le CAO. En soutient à nos associations, à la vie sportive, culturelle et sociale sur notre commune, nous vous encourageons à la signer :
http://www.mesopinions.com/petition/sports/sauver-sport-culture-saint-cyr-ecole/13883

 


DOCUMENTS
Document commun diffusé par le CAO et l’Amicale Laïque (PDF)
Lettre du CAO à ses adhérents en date du 4 mars 2015 (PDF)
Pétition en ligne pour sauver le Sport et la Culture à Saint-Cyr l’École.

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 Responses are currently closed, but you can trackback.