Des élus à votre écoute
Header

Les Portes de Saint-Cyr-l’École : Où en est le projet ?

décembre 29th, 2014 | Posted by admin in Économie

PORTES-DE-SAINT-CYR-DEMOLITION-1Le 3 décembre 2014, le conseil municipal de Saint-Cyr-l’École autorisait le maire à signer avec Camar Finance la promesse de vente de terrains municipaux afin qu’une zone économique soit réalisée rue Docteur Vaillant, sur le site des anciennes ZAC Santos-Dumont ou des Glaises. Fin décembre, des opérations de destructions des anciens garages désaffectés était lancées. Des étapes supplémentaires dans l’aménagement des Portes de Saint-Cyr. Où en est le projet fin 2014 ?

APRÈS LA ZAC SANTOS-DUMONT, UN PROJET PRIVÉ

Début 2008, la liste de M. Debain faisait campagne sur sa ZAC Santos-Dumont : un espace commercial, 200 emplois, le développement économique à Saint-Cyr-l’École… 3 ans plus tard, le projet municipal prenait fin. Le tribunal administratif de Versailles portait un coup fatal au projet, sanctionnant les illégalités dans le dossier de la mairie : « erreur manifeste d’appréciation », non-conformités avec le code de l’urbanisme…

Début 2014, nouvelle élection… et nouvelle communication autour d’un nouveau projet. Cette fois, le projet est privé. C’est le promoteur Camar finance qui réalise, sur le même secteur, une zone d’activités économique dénommée « Les Portes de Saint-Cyr ».

PORTE-DE-SAINT-CYR-0QUEL PROJET ?

Dans sa brochure prospective de janvier 2013, le promoteur faisait état d’activités d’artisanat, de bureaux, d’activités économiques, hôtellerie (80 chambres), restauration et show-room. 40 000 m² de constructions sont prévus, répartis en 10 800 m² pour la zone artisanales, 9 500 m² pour la partie commerciale et 19 700 m² pour la zone d’activités. Chaque zone devrait être divisée en unités de 1 000 à 1 500 m² pour être commercialisées.

Selon les projections, jusqu’à 400 emplois seraient créés.

Les contraintes liées à la présence de l’aérodrome et l’axe des 2 pistes sont intégrées (les cônes d’envol, notamment, sont représentés par des triangles bleus sur le plan).

VENTE DES TERRAINS…

Pour réaliser son opération d’aménagement, Camar Finance achète à la Commune 3 parcelles pour un total de 11 373 m² (parcelles AI 5, 5 et 91 au cadastre), pour l’essentiel des terrains actuellement occupés par des jardins. Le prix de vente est de 932 586 €, conformément à l’estimation fournie par le Service du Domaine.

PORTE-DE-SAINT-CYR-CADASTREPour ce projet, l’aménageur prend un certain nombre de précautions qui confirment que, si le développement d’une zone d’activité économique est attendu, sa réalisation est encore loin d’être garantie. Plusieurs conditions suspensives sont ainsi incluses dans la promesse de vente des terrains communaux.

En premier lieu, la bonne réalisation de la vente est conditionnée par l’obtention de l’accord du groupement des usagers de l’aérodrome de Saint-Cyr (GUAS) « au plus tard le 31 décembre 2014 ». Le rejet de la ZAC Santos-Dumont suite au recours des pilotes est encore dans les esprits… À défaut d’accord, Camar Finance pourra renoncer à poursuivre le projet et à acheter les terrains, sans indemnité.

Exigence logique, l’acquisition de parcelles contiguës (non propriété de la commune) est exigée afin de pouvoir réaliser l’opération. De même, de façon classique, l’obtention d’un prêt pour financer l’intégralité de l’acquisition des terrains est cause suspensive.

Enfin, Camar Finance ne s’engage à réaliser l’acquisition des parcelles et l’aménagement de la zone économique que si la pré-commercialisation est réussie… Selon la clause contractuelle, la société « se réserve la possibilité de renoncer à la présente promesse de vente si à la date du 30 juin2016 il n’a pas été enregistré des réservations fermes et définitives portant sur un minimum de 50 % des surfaces des bâtiments de la zone d’activité ». Une grosse limitation du risque économique que la commune pouvait difficilement refuser si elle souhaitait susciter un projet. Après les précédents échecs, les candidats ne se bousculaient plus.

Autre intérêt pour l’aménageur, pour cette acquisition, Camar Finance a obtenu d’être exonéré des droits et taxes de mutation.

… ET PREMIERS TRAVAUX

À côté des 11 373 m² de terrains municipaux, des parcelles privées vont être achetées par le promoteur pour couvrir les 90 000 m² de la zone d’aménagement (zone bleu sur le plan plus haut).

JARDINS-VAILLANT-1Sur la parcelle privée longeant les jardins, les opérations de destruction des anciens bâtiments ont débuté. Peut-être dans le but de préserver le panneau de présentation du projet sur le mur longeant la voirie, seule cette façade a été préservée (photo en haut). Les forts vents de la nuit du 26 au 27 décembre semblent avoir eu raison du mur… qui est tombé sur la chaussée, provoquant la fermeture de la D7 le temps de sécuriser la zone.

Bientôt, ce sont les jardins familiaux qui laisseront place aux travaux d’aménagement.

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 Responses are currently closed, but you can trackback.